La pédagogie par projet chez iféa

Quelles origines pour cette démarche?

La pédagogie par projet n’est pas une démarche récente. Elle a en effet émergée au début du XXe siècle puis s’est imposée progressivement, notamment depuis les années 1960-1970 dans différents systèmes éducatifs étrangers. Elle est également pratiquée à des degrés divers en France (anciens TPE en première, IDD puis EPI au collège…).
Elle trouve ses racines aux Etats-Unis du début du XXe siècle avec John Dewey et sa démarche de l’expérience. C’est par le learning by doing centrée sur l’enfant et basée sur l’apprentissage par et dans l’action que cette démarche s’exprime.

Méthode active, la pédagogie de projet s’insère dans les modalités pédagogiques iféa en complément d’autres démarches, plaçant les enfants en situation active, que sont l’apprentissage par étude de cas, par la démarche d’investigation, par conception ou encore par résolution de problème.

Concrètement, qu’est-ce-que c’est?

Pour Philippe Perrenoud, sociologue – professeur à l’Université de Genève conduisant des travaux sur la différenciation et plus globalement sur les pratiques pédagogiques, un apprentissage par projet est une entreprise collective qui s’oriente vers une production concrète gérée par le groupe d’élève. Il induit un ensemble de tâches dans lesquelles tous les élèves peuvent s’impliquer et jouer un rôle actif. Cet apprentissage par projet suscite aussi l’apprentissage de savoirs et de savoir-faire de gestion de projet tout comme il favorise dans le même temps des apprentissages identifiables figurant au programme d’une ou plusieurs disciplines.

L’apprentissage par projet permet ainsi pour lui aux élèves de développer des compétences non strictement disciplinaires et découvrir de nouveaux savoirs mais aussi de visualiser des interactions de concepts difficiles, d’apprendre par essais/erreurs, de coopérer, de prendre conscience de l’effort fourni et à fournir, d’acquérir de l’autonomie et de se responsabiliser (vis-à-vis de l’objectif final) ou encore d’appréhender la complexité du monde professionnel en se formant à la conception et à la conduite de projet.

Les élèves vont, à travers les différentes activités présentes dans le projet, pouvoir problématiser, s’informer, se documenter, contrôler, critiquer, organiser, planifier, réaliser, rendre compte…

Au cours de chaque projet, les professeurs peuvent être à la fois entraîneurs, animateurs, motivateurs, experts et évaluateurs pour les élèves. Pour exemple, vous trouverez ci-dessous un exemple de projet mené en classe de 3ème par Madame Page, responsable pédagogique iféa, et réalisé en collaboration avec la Marine Nationale et la mairie de Paris.

Quelle mise en oeuvre chez iféa?

Au collège, deux demi-journées sont consacrées aux projets interdisciplinaires. Une troisième est consacrée à la formation citoyenne et peut être l’occasion de développer des projets liés à diverses thématiques de l’éducation à la citoyenneté.
Pendant ces temps de projets interdisciplinaires, les élèves sont amenés, dans le cadre du groupe classe ou dans des groupes remodelés et décloisonnés multi-âges, à réfléchir sur des thématiques transversales et coopérer autour de problèmes ouverts. Les élèves peuvent s’appuyer sur des connaissances issues de différentes disciplines mais appliquées à des objets communs au sein d’un projet porté par des équipes. C’est également l’occasion de construire de nouveaux savoirs et de développer des compétences transversales dont psychosociales. Les élèves sont pris en charge par des enseignants de plusieurs matières, qui travaillent en équipe autour d’une même thématique.
En élémentaire, plusieurs projets se succèdent au fil des mois,en parallèle des cours disciplinaires et en concertation avec les enseignantes francophones et anglophones.

Ces projets peuvent porter des thématiques transversales à dominante scientifique et/ou artistique, culturelle, littéraire….Les regards sont croisés et les élèves peuvent mener leurs recherches ou leur présentation en français ou dans une autre langue. L’anglais tient bien sûr une place importante.
Les projets interdisciplinaires peuvent également accueillir des intervenants extérieurs aux côtés des enseignants pour accompagner les élèves: chercheurs, artistes, spécialistes collaborent ainsi avec iféa pour permettre à la démarche de projet de s’épanouir au sein de l’établissement ou en dehors de l’établissement.